Covid-19 : situation des centres de sauvegarde en Pays de la Loire

CVFSE Nantes – Hibou moyen-duc Asio otus

Pendant l’épidémie de Covid-19, les centres de sauvegarde des Pays de la Loire accueillant la faune sauvage ont pris des mesures strictes (se renseigner).

> Centre vétérinaire de la faune sauvage et des écosystèmes 44 (CVFSE, Nantes)

Actuellement (2 octobre 2020) :

• L’accueil se fait du lundi au vendredi de 8 h à 17 h sans interruption et le samedi de 9 h à 12 h ; pour toute question, il est possible de joindre le CVFSE au 02 40 68 77 76, par mail ou via la page Facebook.
• Le port du masque est strictement obligatoire dans l’enceinte d’Oniris et du CVFSE lors du dépôt d’un animal.

> Centre de sauvegarde Valentine-et-Jacques-Perrin 53 (Château-Gontier)

Ce centre se trouve à proximité du Refuge de l’Arche.

Le protocole Covid suit le protocole national, c’est-à-dire le respect des gestes barrières et plus particulièrement du respect de la distanciation d’un mètre minimum et du port du masque obligatoire à partir de 12 ans.

Pour le dépôt d’un animal trouvé blessé ou en perdition dans la nature sur les départements de la Mayenne, de Maine-et-Loire et de la Sarthe, le centre de sauvegarde est ouvert tous les jours de 9 h à 18 h. Il n’est pas nécessaire d’appeler avant sauf en cas de besoin d’informations complémentaires (02 43 07 24 38).

> SOS Hérissons 49 (Saint-Melaine-sur-Aubance)

L’association continue la prise en charge des jeunes hérissons et hérissons blessés. Elle est joignable à leur numéro.

Centre de recherche et protection des Corvidés 49, Crowlife (Savennières)

Corneilles, pies, corbeaux, geais… Oisillons, juvéniles, adultes… les Corvidés sont pris en charge par l’association.
Quels que soient leur espèce et leur âge, les Corvidés accueillis au centre sont, les uns amenés par des particuliers ayant découvert et secouru un oiseau en détresse, voire l’ayant élevé à la main, les autres confiés par des centres animaliers ayant pu dispenser des soins d’urgence mais ne pouvant assurer leur prise en charge le temps de la convalescence et du ré-ensauvagement jusqu’au lâcher. Une minorité enfin provient des opérations de sauvetage menées par l’association.

> LPO Anjou

Notre réseau bénévole de collecte et de transport est toujours suspendu.

Pour des conseils, vous pouvez contacter le 07 82 47 06 35 et consulter les fiches sur la page SOS Faune en détresse du site.

Merci de votre compréhension.

Posted in Non classé.