Rendez-vous au jardin les 25 et 26 janvier 2020

 

Le Comptage national des oiseaux des jardins, c’est bientôt ! Oui mais c’est quoi ? On vous explique.

Pour la 8e année consécutive, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) vous invitent à participer au Comptage national des oiseaux des jardins.

Le Comptage national de quoi ?

Des oiseaux des jardins ! C’est une opération nationale durant laquelle chacun est invité pendant une heure à compter les oiseaux de son jardin ou d’un parc public.

C’est quand ?

Le dernier week-end de janvier, les 25 et 26 janvier 2020.

Et ça sert à quoi ?

Ces données, récoltées lors de cette opération de science participative, permettent d’en apprendre davantage sur ces « oiseaux communs ». C’est-à-dire ? Sur les évolutions en cours, sur leur comportement à cette saison, sur le type de nourriture consommée, sur les oiseaux présents et ceux absents. Et oui car ces données sont analysées !

Comment fait-on pour participer ?

Pas besoin d’être un expert, il suffit simplement d’avoir un peu de temps (une heure), d’aimer regarder ce qu’il se passe dans son jardin et de savoir compter. Facile !

 

  • Choisissez un jour d’observation, le samedi 25 ou le dimanche 26 janvier et un créneau d’une heure, idéalement en fin de matinée ou en début d’après-midi, lorsque les températures sont un peu plus chaudes et les oiseaux plus actifs ;
  • Trouvez un lieu d’observation, un jardin ou un balcon, en ville ou à la campagne. Un parc public peut tout à fait servir de lieu d’observation. Et postez-vous dans un endroit abrité et discret pour ne pas les effrayer ;
  • Comptez et notez durant une heure tous les oiseaux qui visitent le jardin. Pour les reconnaitre plus facilement, des fiches sont disponibles sur le site de l’Observatoire ainsi qu’une fiche d’aide pour le comptage. Prenez en photo ceux pour lesquels l’identification n’est pas certaine et envoyez-nous le portrait de l’oiseau sur oiseauxdesjardins@lpo.fr ;
  • Transmettez les données sur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins : oiseauxdesjardins.fr.

 

 

Comment éviter les doubles comptages ?

Il suffit de compter le nombre maximal simultané d’individus de chaque espèce observés durant le créneau horaire. Par exemple, pour une observation successive de 2 mésanges charbonnières, puis 4, puis 1, ne notez que 4 mésange charbonnières et non 7 (2+4+1).

L’année dernière, la star du jardin était le Moineau domestique. Et cette année qui sera sur le devant de la scène ?

Plus d’informations

Rendez-vous sur oiseauxdesjardins.fr

D’autres observatoires de la biodiversité sont également à découvrir sur vigienature.fr

Opération menée avec le soutien financier de Cemex, Blue Green, Ceetrus, Cidou Bio et Crédit Mutuel.

Partenaire de l’opération : le Groupe Ornithologique Normand (GONm) et l’Observatoire Régional de l’Avifaune de Bretagne (ORA Bretagne).

Vente de tournesol bio

EN ACHETANT VOTRE TOURNESOL BIO :

  • vous soutenez une agriculture biologique locale respectueuse de la biodiversité des campagnes
  • vous aidez les oiseaux des jardins à passer les périodes de froid
  • vous favorisez les actions de la LPO Anjou

23€ le sac de 15 kg

Pour commander, c’est par ici

Prochaines livraisons sur Angers :

jeudi 5 décembre et jeudi 12 décembre de 14h à 16h

Le calendrier 2020 de la LPO Anjou est prêt !

 

Pensez au cadeau solidaire ! 

En achetant le calendrier 2020, vous soutenez les actions de la LPO Anjou.

En vente : 15€
à la LPO Anjou à Angers, à la LPO Saumur, sur les stands et événements LPO.

A partir de 3 calendriers achetés, une remise de 10% vous sera accordée !
Soit 13,50 euros le calendrier

Pensez à vos cadeaux de fin d’année en l’offrant à vos proches sensibles à la nature et en vous l’offrant, bien entendu, pour vous accompagner tout au long de 2020 !

Format 32 x 47 cm
Reliure spirale métallique

Inscription 2020 au Club des Jeunes Naturalistes

Tu as entre 8 et 14 ans : tu aimes parcourir la nature et découvrir ses merveilles alors, viens rejoindre le Club des Jeunes Naturalistes de la LPO Anjou en 2020.

Pour sa douzième année, le club propose toujours une sortie mensuelle, en général le samedi après-midi avec chaque fois un thème différent, et une sortie sur un week-end.
Cette année le programme est encore très riche en nouveautés avec des découvertes incroyables allant du minuscule, avec les animaux de la litière, aux dinosaures, en passant par les abeilles ou les libellules.

Tu confectionneras des moulages de traces ou des jouets, tu feras du land art, tu goûteras les trésors de la nature, tu frissonneras en écoutant le brame du cerf au fond de ta tente. Tu devras faire appel à tes 5 sens pour ressentir la nature ou encore te rappeler tes connaissances pour résoudre des énigmes sur la nature et réussir le défi d’un escape game. Ce qui est sûr c’est que tu repartiras avec des souvenirs incroyables et des découvertes variées sur les oiseaux, les mammifères, les insectes, et même la fabrication du fromage…

Programme complet ici

Le rendez -vous est fixé à Chalonnes-sur-Loire, puis les bénévoles assurent les transports sur le site d’observation situé habituellement à proximité ou aux environs d’Angers. Nous accueillons des enfants de tout le département. Le nombre de places est limité à 25 et les sorties se font sur l’année civile (de février à décembre). Les frais sont réduits à l’inscription familiale à la LPO : 42 € en 2020 et 4€ par enfant d’inscription au Club CPN « Connaitre et Protéger la Nature ».

Les enfants intéressés pour découvrir la nature avec les bénévoles du club sont invités à le faire savoir auprès de Valérie Chalumeau.

Téléphone : 06 62 91 43 61

e-mail : didiervalerie.chalumeau@orange.fr

Deux nouveaux Refuges LPO inaugurés par Allain Bougrain Dubourg en Anjou

           

 

Le lundi 14 octobre 2019, la LPO était toute particulièrement mobilisée en Anjou.
Deux nouveaux Refuges LPO remarquables ont été inaugurés en présence d’Allain Bougrain-Dubourg, président de la LPO France, et de nombreux autres partenaires.

La journée commence par une visite des installations du Bioparc – Zoo de Doué la Fontaine en présence d’Allain Bougrain-Dubourg, Philippe de Grissac (vice-président de la LPO France) et François et Pierre Gay (directeurs du Bioparc). Il s’agit du premier parc zoologique français à avoir obtenu le label Refuge LPO.
L’occasion pour l’équipe de la LPO Anjou et du Bioparc de découvrir les aménagements réalisés pour favoriser l’accueil de la Biodiversité locale.

Discussion entre deux directeurs, à gauche, Alain Bertaudeau, directeur de la LPO Anjou et Pierre Gay, directeur du Bioparc.

 
L’espace des Girafes accueille, dans ses blocs de faluns, une colonie de Moineaux domestiques et quelques Choucas des tours.
Depuis 1981, le Bioparc recueille des vautours blessés pour soins et reproduction en captivité : les jeunes sont lâchés dans la nature après élevage (d’abord en France, et à présent en Bulgarie).

Les Vautours fauves ont l’air d’apprécier la présence d’Allain Bougrain-Dubourg…

 

Après une pause déjeuner, il est l’heure de passer à l’inauguration officielle en présence (de gauche à droite) Pierre Gay (Directeur du Bioparc), Philippe de Grissac (Vice-Président de la LPO France), François Gay (Directeur du Bioparc), Allain Bougrain Dubourg (Président de la LPO France), Laetitia Saint-Paul (Députée du Maine-et-Loire et Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale) et Jean-Pierre Moron (Président de la LPO Anjou).

 

Merci à l’équipe de la LPO Anjou, dont les membres sont venus nombreux ce jour là !

Autre site autre ambiance (mais tout aussi intéressant !). Nous voilà rendu à l’ESSCA, école de management, qui elle aussi a fait la démarche d’être Refuge LPO.

Olivier Loir, chargé de mission à la LPO Anjou fait visiter les extérieurs de l’école aux nombreuses personnes découvrant les actions réalisées pour accueillir la Biodiversité en ville.

Les visiteurs ont pu apprendre que 104 espèces de plantes, dont plusieurs stations d’orchidées totalisant plus de 400 pieds de quatre espèces dont l’Orchis bouc et l’Ophrys abeille inscrites sur la liste rouge du massif armoricain sont présentes sur le site.

Portrait de nos deux présidents de coeurs, Allain Bougrain-Dubourg, président de la LPO France et Jean-Pierre Moron, président de la LPO Anjou. 

 

Inauguration du panneau Refuges LPO, à l’intérieur, et oui la pluie était également au rendez-vous !

 

Pour bien finir cette journée, Allain Bougrain-Dubourg a tenu une conférence aux étudiants de l’ESSCA et aux adhérents de l’association sur le thème : Biodiversité en danger : quelle réalité et quel avenir?

Notons également l’intervention de Théophile Tusseau, coordinateur du Groupe Jeunes de la LPO Anjou, qui a témoigné de l’engagement de la jeunesse à la LPO et de cette génération qui se préoccupe de son avenir et de celui de la planète !

Rendez-vous exceptionnel : Concert de l’orchestre Angissimo au profit de la LPO Anjou

 

C’est au cœur de la « crise Martinet » de la fin juin que Monsieur Serge des Allois, régisseur de l’orchestre symphonique de l’Anjou, Angissimo, est venu nous confier un jeune martinet tombé du nid, et qu’il nous a fait la proposition d’affecter les bénéfices de leur prochain concert au profit de notre association.
L’ orchestre Angissimo formé d’une quarantaine de musiciens amateurs vient de fêter ses 100 ans. Il a pour objectif de rendre la musique symphonique accessible au plus grand nombre. Au programme des morceaux de musique classique et de films variés.
Retenez cette date ! Partagez l’information autour de vous… pour la réussite de cet événement et ainsi participer au financement de nos actions.
La vente des billets est d’ores et déjà ouverte au local de la LPO d’Angers.
Et vous pourrez aussi acheter vos billets sur place avant le concert.

Tarifs :
10€ / 5€ entre 10 et 18 ans / gratuit moins de 10 ans