Appel aux photographes : calendrier 2021

L’équipe de rédaction du calendrier s’adresse à tous les adhérents pour réaliser ce 11e calendrier. Il nous permet chaque année de soutenir des actions pour la faune sauvage, tout en partageant de beaux moments de nature.

Les photos, bien entendu, doivent être adaptées à un calendrier/cadeau et à l’exigence d’une impression de qualité (conseils techniques ci-dessous). On se réjouit d’avance de découvrir votre talent à photographier une espèce sauvage en action dans son milieu. Oiseaux, mammifères, reptiles, insectes, amphibiens…

Faites de belles observations ou recherchez dans vos albums des moments privilégiés dans la nature près de chez vous !

Proposez vos photos en les envoyant uniquement à l’adresse suivante :
contact.calendrier@lpo-anjou.org
Date limite de participation : 30 septembre 2020.
Un jury se réunira pour le choix des photos.
Conditions de participation :
– Les photos sont données sans compensation et seront jointes à la photothèque LPO Anjou.
– À chaque utilisation (LPO uniquement), le crédit photo sera mentionné.
Taille minimale des photos pour le calendrier :
– Largeur 328 mm x Hauteur 278 mm ou Largeur 3 874 pixels x Hauteur 3 283 pixels
– Résolution : 300 dpi
Si nécessaire, les photos pourront être recadrées pour s’adapter au format.
La photo doit présenter une espèce répertoriée en Maine-et-Loire.
Notez le lieu de prise de vue et l’espèce sur chaque fichier.
Pensez aux photos hivernales toujours plus rares et, s’il vous plaît, pas trop de mangeoires.
Photos prises dans le respect des animaux avant tout.

Merci d’avance pour votre participation et à bientôt,

L’équipe calendrier de la LPO Anjou

Résultats du second concours photos

Nous souhaitons tout d’abord vous dire un grand merci pour vos nombreuses participations ainsi que pour vos votes, qui ont permis de désigner notre grand gagnant du jour :  

1. Émeric Denis est donc le grand gagnant de cette 2e édition avec sa magnifique photo du Gomphe gentil en pleine prédation. 

2. Pia Gadenne et le Guêpier d’Europe.
3. Jean-Bernard Orvoen avec le Flambé.
3 ex aequo. Bernadette Delaunay et la toile d’araignée.
4. Malgorzata Graczyk et le Ragondin
.

Félicitations à vous tous !

Vous pouvez, même hors du concours, continuer de nous envoyer vos photos si vous le souhaitez à l’adresse suivante : anjou.vieasso@lpo.fr
Pour tout autre précision, veuillez contacter cette même adresse. En cas de fichier trop volumineux, vous pouvez également utiliser un serveur de type :
wetransfer.com
grosfichiers.com

En effet, chacune de vos contributions à la photothèque de la LPO Anjou est importante puisque chaque année nos besoins en photos sont nombreux. En effet, c’est grâce à cette grande base de données qu’il nous est possible de « donner vie » et d’illustrer nos rapports, articles, communiqués et tout autre supports professionnels et de communication. 

Afin de clarifier les droits de cession de droits photographiques, une convention a été mise en place sous forme de questionnaire à retrouver ici. Merci de prendre le temps d’y répondre dans le cas où vous souhaitez nous envoyer des photos.

Pour les cinq finalistes d’aujourd’hui, il est possible de venir récupérer des petits lots au local de la LPO Anjou dès maintenant.

Sécheresse : respectons les restrictions d’eau en vigueur pour préserver nos ressources !

Cette année encore, la France traverse un épisode de sécheresse qui menace nos ressources en eau.
L’Anjou n’est pas épargné et des mesures ont été prises par le préfet de Maine-et-Loire.

Comme le dit si bien Jean-Claude Van Damme, l’eau est un bien précieux, indispensable, qu’il est nécessaire de préserver.

A l’heure actuelle, près de la moitié du département est au moins placé en alerte, 4 zones sont en crise.
Pour connaître les restrictions d’utilisation de l’eau de votre lieu d’habitation (remplissage des piscines, arrosage des jardins, nettoyage des voitures, etc.), c’est ici 👉 http://www.maine-et-loire.gouv.fr/les-restrictions-en-eau-e…

Ps : Jean Claude Van Damme n’a cependant pas toujours raison, il est bien sûr recommandé de remplacer les bouteilles en plastique par des gourdes.

Des tags à la craie pour alerter sur la biodiversité en ville à Angers

Armés de craies, quelques membres du Groupe Jeunes LPO Anjou ont arpenté ce lundi les rues de la ville d’Angers. Ils ont pu noter, sur le sol, les noms des plantes sauvages qui poussent en milieu urbain.
Ils ont également signalé et sensibilisé sur les déchets jetés au sol (mégots et masques).

Bravo pour cette belle et chouette initiative éphémère… Eh oui, tout est écrit à la craie !

Retrouvez l’article d’Ouest-France ICI

L’été à vol d’oiseau…

Après des mois de confinement à contempler avec enthousiasme les mésanges du jardin, il est bien normal de vouloir retrouver les grands espaces et s’émerveiller devant la nature sauvage en apprenant à mieux la connaître, la respecter, et la préserver. 

Inutile de prendre l’avion et de traverser la planète pour cela, la France est d’une richesse exceptionnelle ! Ça vous dirait de découvrir à vélo une réserve naturelle en Charente-Maritime entouré de cigognes et de hérons, de compter les colonies de guêpiers sur les bords de Loire, d’identifier les espèces de chauves-souris grâce à un détecteur d’ultrasons, d’approcher une colonie de Fous de Bassan en Bretagne ou d’écouter le hululement du Hibou grand-duc sous un ciel étoilé dans l’Aude ? Inscrivez-vous aux sorties nature organisées à travers toute la France par les associations locales de la LPO.

Encadrées par des experts naturalistes, ces animations pédagogiques vous emmènent à la rencontre des espèces et des espaces naturels les plus remarquables de l’hexagone. Que vous soyez mer, montagne ou campagne, petit ou grand, sportif accompli ou à mobilité réduite, il y a forcément une activité qui vous correspond.

Et pour vivre pleinement cette expérience, la LPO vous fait profiter d’une offre spéciale sur deux kits au choix composés d’une paire de jumelles et d’un guide. A découvrir sur le site de la Boutique LPO.

Rendez-vous sur le site LPO et sur les pages Facebook du réseau LPO listées ci-dessous pour consulter le programme près de chez vous ou de votre lieu de vacances :

Retrouvez la vidéo de présentation sur le site de la LPO :
https://www.lpo.fr/actualites/vous-restez-en-france-cet-ete

Reprise des animations et sorties à partir du 12 juin 2020 :



Les animaux, les plantes, les arbres, l’air frais et les cours d’eau ont un effet d’apaisement sur notre cerveau et notre corps tout entier. En forêt, près d’une source, au bord d’un lac, qui ne s’est jamais laissé pénétrer par la beauté d’un paysage, d’une fleur, d’un arbre, d’un animal, d’une rivière, etc. 

La LPO Anjou, vous propose de rouvrir grands vos yeux à ses innombrables beautés à partir le 12 juin prochain. En effet, toutes nos sorties nature et animations 2020 vont enfin pouvoir reprendre avec une équipe salariée plus motivée que jamais !


Après deux mois « enfermés », nous avons tous besoin de contact avec la nature. Nous nous sommes donc mobilisés, pour permettre à chacune et chacun de retrouver le dehors de manière la plus sûre possible alors même que la crise sanitaire n’a pas disparue.

Les sorties et animations se feront donc exclusivement sur inscription avec des groupes limités à 10 personnes dans le strict respect des prescriptions émises par les autorités sanitaires.

Chaque participant devra être muni d’un masque, d’un flacon de gel hydro alcoolique et de ses propres jumelles.

Le lavage des mains semble être essentiel, c’est pourquoi, il sera demandé à chaque participant, à minima, au début et à la fin de l’activité de se désinfecter les mains avec leur propre solution de gel hydro alcoolique.

Les échanges manuels de matériel, jumelles, lunettes, guides ornithologiques, etc. doivent être évités ou accompagnés de modalités de désinfection après chaque utilisation.

Les autorités sanitaires recommandent également le port du masque « grand public ». Il sera obligatoire dans toutes les situations où les règles de distanciation risquent de ne pas être respectées.

La stabilité des groupes contribue également à limiter la dispersion du Covid-19. Il sera donc demandé aux participants de limiter leurs déplacements au sein du groupe au strict nécessaire.

Réduire les éclairages extérieurs inutiles avec l’ANPCEN

Pendant le confinement et l’état d’urgence sanitaire, obligeant chacun à ne plus se déplacer de jour ou de nuit, sauf quelques exceptions, nos 35 000 communes actuelles ont-elles nécessité à maintenir l’intégralité des éclairages extérieurs, comme si toutes les communes se trouvaient encore en période de pleine activité ?

Probablement pas, ni partout…

L’ANPCEN (Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne) vous propose une lettre type pour sensibiliser vos élus à réduire les éclairages non indispensables.

Les économies réalisées pourraient de surcroît utilement soutenir les efforts sanitaires nécessaires.

Retrouver les informations ici

Covid-19 : La LPO Anjou suspend une partie de ses activités

Afin de soutenir les nécessaires mesures visant à limiter les risques de contamination et d’extension de l’épidémie de coronavirus et conformément aux mesures du gouvernement, la LPO Anjou a décidé d’annuler ou de reporter toutes les activités qu’elle organise sur l’ensemble du territoire en lien avec le public, et ce jusqu’à nouvel ordre.

Toutes les sorties découvertes de la biodiversité inscrites dans le programme de sorties sont annulées jusqu’à nouvel ordre.

L’activité de nos groupes locaux et nos temps bénévoles sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

L’Assemblée Générale, initialement prévue le samedi 25 avril 2020, est reportée à une date ultérieure. Nous vous tiendrons informés de la tenue de celle-ci.

La suspension immédiate du réseau de collecte de la faune sauvage en détresse et ce jusqu’à nouvel ordre. Vous pouvez contacter notre médiateur faune sauvage au 07 82 47 06 35 en cas de découverte d’un animal sauvage en détresse. Pour info, les centre de sauvegarde de Nantes  et de Château-Gontier ont fermés leurs portes jusqu’à nouvel ordre. Ils continuent néanmoins les soins sur les animaux déjà en soin.

La fermeture de l’accueil de l’association (Angers et Saumur) jusqu’à nouvel ordre. Toute l’équipe reste joignable par mail.

Le travail de l’association continue par ailleurs, dans le respect des consignes du gouvernement
– des mesures de travail à domicile,
– des déplacements réduits ou la mise en place de téléconférences

 

Merci de votre compréhension

Mission hérisson

Hérisson d’Europe (Erinaceus europaeus) – Crédit photo : Minden pictures / Konrad wothe / Biosphoto

Tout le monde connait le Hérisson d’Europe, ce petit mammifère que l’on voit fréquemment déambuler dans les campagnes et dans les villes. Avec ses piquants il est difficile de le confondre avec une autre espèce ! Bien qu’entièrement protégé par la loi, le Hérisson d’Europe est pourtant en danger.

Le hérisson : victime de nos activités

De nombreuses menaces pèsent sur cette espèce nocturne emblématique des jardins. Elle est victime de collisions routières, d’intoxication et d’empoisonnement par les granulés anti-limaces, de noyade, de l’utilisation des tondeuses à gazon, de blessures causées par les chiens, etc.

En 2018, le Centre de sauvegarde LPO situé à Audenge (33), l’un des sept centres LPO, a accueilli à lui seul plus de 650 hérissons en l’espace de quelques mois. Aujourd’hui nous ne sommes pas en mesure de quantifier le déclin que connaît l’espèce en France. Une chose est sure, elle se porte mal.

Une tendance qui tend à se confirmer en Europe. En Angleterre par exemple, les chiffres sont alarmants : en vingt ans, un tiers des hérissons a disparu des zones urbaines et les trois quart ont disparu des campagnes.

Ensemble, protégeons le hérisson

En 2020, la LPO met à l’honneur le hérisson. L’objectif ? Faire redécouvrir cette espèce discrète connue de tous et permettre à chacun d’agir dans son jardin, dans sa commune, dans ses pratiques au quotidien. Rendez-vous tout au long de l’année ici, sur le site web de la LPO, sur le compte Facebook LPO France et sur le compte Instagram @lpo_officiel pour des anecdotes, des conseils, des tutos et le lancement d’une enquête participative courant juin, point d’orgue de cette opération.

 

Détails :

Publication : LPO France – 5 novembre 2019

Mis à jour : 5 mars 2020

Participez à L’écolo Big Day !

 

Participez à L’écolo Big Day !

Bien connu dans divers pays, cet événement ludique consiste tout simplement à observer un maximum d’espèces d’oiseaux en 24h.

BVA Paysage © Jessica Lafon

En 2020 le monde à bien changé… et les mentalités aussi !!! De ce fait, cette deuxième édition angevine s’attachera tout particulièrement à privilégier les modes de déplacements « écolo ».

Cette journée se tiendra le 8 ou 9 mai (au choix).

Une fois vos observations saisies, patience ! Nous proposons à l’ensemble des participants, de nous retrouver le dimanche 10 mai à 16h00 au local de la LPO Anjou pour une cérémonie conviviale. A cette occasion, un cumul de toutes les espèces notées durant l’événement sera présenté. Un classement des espèces contactées sera également proposé.

On compte sur vous pour être nombreux !

 

 

– Evénement inspiré d’autres Big Day et notamment les informations recueillies sur internet : cocheurs .fr ; bruantwallon.be ; birding.aba.org –    

Comment cela se passe ?

Pour y participer il est indispensable de lire attentivement le règlement. Ensuite, il est demandé de vous inscrire de manière individuelle et de renseigner l’équipe à laquelle vous appartenez via un formulaire en ligne.

Ceux qui n’ont pas d’équipe pour diverses raisons (ne connais pas d’autres observateurs, moins d’expérience dans l’identification des oiseaux, etc.), nous pouvons vous mettre en contact avec d’autres personnes. Précisez simplement la demande dans le formulaire.

 

Attention, clôture des inscriptions le mardi 5 mai 2020 !

Règlement

 

Les prospections commencent à 0h00 et s’arrêtent à 23h59, le 8 ou 9 mai 2020.

· Le territoire d’observation correspond aux limites administratives du département de Maine-et-Loire.

· Les moyens de déplacements autorisés doivent appartenir aux catégories suivantes :

  1. Catégorie « zéro carbone ». C’est la catégorie reine ! Elle concerne les déplacements uniquement « verts » : la marche, le vélo, le kayak, etc. Aucun moyen de transport électrique ou à essence n’est autorisé.
  2. Catégorie « émissions réduites » (déplacements considérés comme « vert »). Les transports en communs sont autorisés (bus, train, bateau) ainsi que les vélos électriques.
  3. Catégorie « mauvaises élèves ». La voiture est autorisée mais le covoiturage est obligatoire (4 minimum par véhicule).

· Pour bien être comptabilisées, l’ensemble des observations devront être saisies au plus tard avant 10h00 du matin le dimanche 10 mai 2020 dans la base de données Faune-Anjou :

soit via le portail en ligne https://www.faune-anjou.org/

soit via l’application pour smartphones et tablettes NaturaList.

· Les espèces peuvent être comptées par identification visuelle ou auditive (ce qui n’empêche pas de rester rigoureux et honnête : en cas de doute sur une identification, s’abstenir !).

· Les prospections individuelles ne sont pas autorisées, les équipes devront être constituées d’un minimum de 2 personnes. Par contre ; aucune limite maximale est fixée.

Troglodyte mignon © Geneviève Hamelin

· Si le nombre de participants multiplie les paires d’yeux, d’oreilles et donc les chances de contacter un maximum d’oiseaux, une espèce doit en revanche avoir été contactée par tous les membres d’une équipe pour être

comptabilisée.

· L’utilisation de la repasse est proscrite pour toutes les espèces. Toutes les autres règles d’éthique (respect des oiseaux, des milieux naturels et des propriétés) restent plus que jamais en vigueur !

 

 

Pour des raisons spécifiques liés à des enjeux forts d’espèces sensibles, rares et /ou menacées ; les observations sur le site Natura 2000 et la ZNIEFF « Champagne de Méron »

située sur les communes d’Epieds et Montreuil-Bellay ne sont pas autorisées. (voir carte ci-dessous).

« Champagne de Méron » : en couleur,  la zone non autorisée.

Recommandations pour la saisie des observations

 

Afin de préserver « le suspense » pour la cérémonie de présentation des résultats, nous recommandons à l’ensemble des observateurs d’enregistrer leurs données en mode Observation cachée/Donnée protégée.

Ne vous limitez pas qu’à saisir « une simple liste » d’oiseaux !!

Cet événement est un jeu mais si c’est possible de joindre l’utile à l’agréable ; pourquoi pas !? En alimentant la base de données Faune Anjou ; vos observations pourront être utilisées pour faire reconnaître l’intérêt biologique des milieux de notre département et contribuer à leur préservation. N’hésitez donc pas à emmagasiner un maximum de données. Cela peut être sur différents groupes taxonomiques si vous le souhaitez mais aussi par exemple plusieurs données de la même espèce autant de fois que vous l’observez au cours de cette journée.

La qualité de vos renseignements peut également être « un plus » ! Ainsi, nous vous conseillons d’ajouter toutes vos données en mode Observation précise et non au lieu-dit. N’hésitez pas aussi à rattacher un maximum d’informations à vos données en complétant les différents champs Détails, Conditions, Codes atlas, Remarques, etc.

Tarier pâtre femelle © Philippe Siriot

 

Points importants :

Tous les membres d’une même équipe peuvent saisir des observations. Néanmoins, pour nous faciliter la collecte des données et la présentation des résultats, chaque équipe devra désignée une personne responsable de l’enregistrement des données. Cette personne devra notamment être garante du bon respect du règlement et notamment que les oiseaux saisis devront avoir été bien contactés par tous les membres de l’équipe.

Conseils, trucs et astuces !

· Pour ceux qui utiliseront leur smartphone, n’oubliez de le charger à 100%

Grèbe castagneux © Mathurin Aubry

· Préparez votre journée à l’avance :

Établir la liste des sites que vous souhaitez prospecter et les espèces ciblées ;

Élaborer votre itinéraire pour optimiser le temps et les distances parcourus.

· Pour les cyclistes :

Prévoir un kit de réparation, crevaison (rustines, papier de verre, colle, …). Pompe à vélo. Chambre à air de rechange…

Le p’tit plus : équipez votre vélo avec un porte-bagage et des sacoches.

Sécurité : on ne rigole pas avec ça ! Tout particulièrement pour ceux qui se déplaceront à vélo. Pensez bien à mettre un gilet réfléchissant, des éclairages avant-arrière, casque…

 

POUR S’INSCRIRE CLIQUEZ SUR LE FORMULAIRE ICI

(A remplir de manière individuelle)

 

BVA Paysage © Jessica Lafon