Cohabitation avec les chauves-souris : Questions/Réponses

Questions/Réponses sur le coronavirus responsable de la maladie Covid-19 et autres aspects sanitaires

 

 

Avec la vague de Covid-19 que l’espèce humaine connaît actuellement, de nombreuses questions émergent quant au mode de contamination initiale de cette maladie.

Dans ce document établi par la SFEPM et ses spécialistes Chiroptères, des réponses sont données par rapport au Covid-19 et aux autres aspects sanitaires lorsqu’il est question de cohabitation avec les chauves-souris.

Lire le document ici

Confinement et activités terrain de la LPO Anjou

 

Le printemps bat son plein et les migrateurs arrivent ! En temps normal vous étiez nombreux, adhérents bénévoles, à participer aux suivis, comptages, enquêtes auprès de l’équipe salariée…

Ce printemps il nous est demandé, à nous bénévoles, de rester seulement « aux aguets » chez soi, et d’observer dans un rayon de 1 km autour de notre domicile en excluant les bords de rivières, chemins de randonnée, parcs et espaces verts, forêts ! Nous faisons contre mauvaise fortune, bon cœur, conscients des enjeux sanitaires.

Heureusement cadrée par des directives nationales et préfectorales, l’équipe salariée peut poursuivre ce travail de façon à mener à bien nos missions.
Des mesures de sécurité ont été prises pour que ces actions se déroulent sans danger pour les salariés et pour autrui. La présence de bénévoles est bien entendue exclue jusqu’à nouvel ordre et vous serez informés dès que la possibilité sera ouverte de rejoindre nos actions.

Mais rassurez-vous : nos migrateurs sont bien là ! Ainsi la première outarde a été observée le 13 mars et le premier râle le 9 avril.

Pour vous tenir au courant des arrivées cliquez ici

Choucas : la LPO Anjou démissionne du comité technique FDGDON 49

Lilian Sineux

 

Le préfet vient de prendre le 26 mars dernier, en plein confinement, un arrêté autorisant la destruction de 500 choucas, espèce protégée, dans quelques communes du Segréen, ce malgré l’avis défavorable au projet d’arrêté rendu en janvier 2020 par le Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel (CSRPN).

En effet certaines communes connaissent quelques dégâts aux cultures sur les semis de printemps, dégâts qui sont attribués aux choucas par les agriculteurs.

C’est en 2015 que la fédération des groupements de défense contre les organismes nuisibles de Maine-et-Loire (FDGDON49) a créé un comité technique pour aider la prise de décision du Préfet en la matière, et a demandé à la LPO Anjou d’y participer pour apporter son expertise.

Nos représentants ont toujours fait valoir qu’avant d’en arriver à l’option de prélèvement (qui plus est sur une espèce protégée), il convenait de quantifier, connaître et prévenir.

Or nous constatons que la connaissance de l’espèce et la prévention des dégâts n’ont pas été approfondis que ce soit son régime alimentaire ou les mesures destinées à limiter l’accès à la nourriture. De même rien n’a été fait pour décourager la nidification dans le bâti ou pour disperser les dortoirs ou les colonies par effarouchement sonore.

En raison de cette absence de prise en compte de nos propositions et de désaccords récurrents sur les comptages des effectifs, nous venons d’annoncer le retrait de la LPO Anjou de ce comité technique.

Plus généralement, la LPO Anjou souhaite ainsi marquer son opposition de principe à la destruction d’une espèce protégée.

Elle est d’ailleurs rejointe sur ce dossier par plusieurs autres associations de protection de la faune sauvage, parmi lesquelles l’association Crowlife qui a pris l’initiative d’une pétition demandant le retrait de l’arrêté en cause : https://www.crowlife.org/non-a-la-destruction-du-choucas-non-a-larrete-qui-permet-de-se-faire-une-espece-protegee-en-maine-et-loire-en-plein-confinement/

Malgré le confinement, l’activité agricole continue !

Orchis mâle face au coteau

 

Après avoir passé l’hiver dans le vignoble du Layon autour de la Réserve Naturelle Régionale des Coteaux du Pont-Barré, les moutons de Berenger Arnould reviennent sur le site. C’est la transhumance de printemps pour l’éleveur, les brebis roux ardennaises, regagnent les coteaux où elles vont passer tout ou partie de la belle saison, sur les 14 ha de pâturage.

 

Depuis une quinzaine d’années les espaces de la réserve ont renoué avec l’activité pastorale. La 30 aine de bêtes va entretenir les pelouses et les espaces ouverts afin de maintenir un savant équilibre entre forêts et prairies fleuries dont elles seules sont la clé !

Concours d’origamis

 

Du 13 avril au 11 mai 2020, transformons nos anciennes attestations de sortie en oiseaux ! Le but est assez simple, réalisez un ou plusieurs origami ressemblant de près ou de loin à un oiseau. Vous devrez ensuite le prendre en photo dans son milieu naturel (soyez imaginatif !) puis l’envoyer par mail à theophile.tusseau@lpo.fr ou via notre messagerie Facebook . Chaque semaine, nous partagerons l’ensemble des œuvres dans cet article et sur nos réseaux sociaux. Un tirage au sort aura lieu à la fin du confinement parmi toutes les participations et un lot sera remis au 3 premiers de ce tirage. 

On vous joint quelques liens YouTube (pas tous en français) qui pourront certainement vous aidez dans vos pliages

  • Comment faire un Hibou ? Réponse par ICI
  • Comment faire une Hirondelle ? Réponse par ICI
  • Comment faire une Grue ? Réponse par ICI
  • Comment faire une Perruche ? Réponse par ICI 
  • Comment faire un Cygne ? Réponse par ICI
  • Comment faire un Manchot ? Réponse par ICI
  • D’autres envies ? Laissez parler votre imagination !

Bonne chance à tous !

L’album photos des oiseaux

Une grue s’est posée dans la pelouse de Capucine D.M, 10 ans.

 

Laurent.C nous propose d’observer les hirondelles dans un ciel de printemps

 

Malika, 9 ans, a réalisé une belle perruche !

 

Laure.R et Even.R ont réalisés une maman hibou et son fils….c’est chouette !

 

un drôle d’oiseau pointe le bout de son bec dans un arbre de Capucine D.M,10 ans

 

Attention, les glaçons fondent ! par Capucine D.M, 10 ans

 

Bernadette B.D a la chance d’obsever une hirondelle qui va au nid

 

Un hibou s’est installé dans un arbre de Capucine D.M, 10 ans

 

Victoire.W, 5 ans, a observé un bel oiseau posé sur « La cabane des oiseaux » de son jardin

 

Marjorie.G nous partage sa photo pour le concours d’origamis et pour l’occasion un colibri, une colombe et une hirondelle se sont invités dessus !

 

Mélodie, 7 ans, a fait une très belle famille de mésange !

 

Lolita.T a été imaginative pour créer l’environnement de son hirondelle !

 

Vivant dans les Hautes-Alpes, Aline.M a pu observer un aigle !

 

Capucine, 10 ans, a rencontré un oiseau qui semble butiner une belle rose de son jardin.

 

Au Japon le mois d’Avril est symbolisé par la Glycine. C’est donc tout naturellement qu’une grue est venue se poser sur celle d’Hélène.

 

Jennifer.B a une Mésange, probablement charbonnière, qui occupe son nichoir.

 

Johanna.D a pu voir éclore le poussin d’un couple de Mésanges bleues (sans les déranger).

 

Capucine.M, 10 ans, a un bel oiseau posé sur une branche de son arbre.

 

Fabienne.D, de Rennes, a un oiseau tropical caché dans une plante de sa maison.

 

Gaëtan et Lucie vous présente une Hirondelle rustique retournant au nid !

 

Anne-Cécile a elle aussi la chance d’observer une hirondelle dans son jardin !

 

Alexandre et Maud ont de beaux volatiles posés sur une plante de la maison.

 

Alexis,11 ans, a des perruches dans un Yuka Sarthois

 

Angéla, 9 ans, a une chouette cachée dans son dans un arbre de son jardin.

 

Capucine, 10 ans a observé un bel oiseau sur sa pelouse

 

On a comme une envie de fraîcheur quand on observe le manchot d’Emilie.D

 

Aline.C a aperçu un drôle d’oiseau marin

 

Catia.F.R, 7 ans a réchauffer un beau petit poussin

 

Elodie.E n’a pas que des oiseaux dans son arbre…

 

Laurianne.D a un Hibou qui se repose sur un arbre

 

Après un long voyage, une Hirondelle fait escale chez Laurianne.D

 

Un oiseau survole le quartier de Lorenzo.F.R, 9 ans

 

Marielle.D a assisté à une parade nuptiale de Flamant rose

 

Les oiseaux de papier semblent vouloir retrouver leur liberté…Marjorie.G

 

Ryan, 6 ans a réalisé maman chouette, et mamie Bernadette a fait bébé chouette

 

Shanna.F.R, 8 ans, a pu observer un oiseau tou bleu se poser dans sa jardinière…

 

Un beau colibri est venu butiner une rose du jardin de Sylvain.B

 

Thomas.B a observé un guirlande d’oiseaux, et un papillon !

 

Un échassier s’est posé au fond du jardin d’Yvan.R, peut-être un Héron garde-Boeufs

 

Un couple de Mésanges bleues se plaît bien dans le pêché de Sara.S

 

De drôle d’oiseaux se sont posés dans la mangeoire de Brahim et Zavier… Et oui, les dinosaure sont les ancêtres des oiseaux !

 

Dans le jardin d’Helma.G, 8 ans, papa oiseau vient nourrir son nouveau-né sous le regard de maman oiseau.

 

Une hirondelle a fait le printemps chez Noah.H !

 

Une famille de poule habite dans le jardin de Gaby.T, 12 ans

 

Un colibri butine les belles iris de Pascale.L.D

 

Une érismature (une espèce de canard) barbote dans la mare d’Yvan.R

 

Angèle.B a pu observer un couple d’oiseau sortir du nichoir, il y a peut-être des jeunes à l’intérieur !

 

Saurez-vous reconnaître l’oiseau qui s’est posé sur un arbre de Sébastien.L ?

 

Un drôle d’oiseau violet est passé dans le jardin d’Elise.G

 

Une grue semble nicher dans la pelouse d’Elise.G

 

Une hirondelle a fait le printemps chez Elise.G

 

Un magnifique paon parade chez Morgane.C

 

Ce n’est pas vraiment de l’origami, mais on accepte quand même le cygne de Robin.M, 15 ans

 

Un très beau loriot s’est posé dans un arbre de Sbastien.L

 

Anne-Charlotte, Julien et Gaspard observent une belle hirondelle

 

Un cygne coloré barbote chez Chloé.M, 13 ans

 

Eric Vigier, Créateur de Plis​, professionnel de l’origami, nous montre quelques éléments de son très beau travail ! Ici c’est une chouette
Vous voulez en voir plus ? Rendez-vous par ici

 

Plusieurs oiseaux sont venus se poser sur la terrasse de Mary.J

 

Eric Vigier,Créateur de Plis​, professionnel de l’origami, nous montre quelques éléments de son très beau travail ! Ici c’est un cygne ?

 

Un cygne barbote dans le bassin d’Hélène et Fançois.G

 

Eric Vigier,Créateur de Plis, professionnel de l’origami, nous montre quelques éléments de son très beau travail ! Ici ce sont deux hiboux

 

La famille Pieton a réalisé cette belle mise en scène avec les pingouins réalisés par Philémon (9 ans) et Antoine (11 ans)

 

Hélène et François.G on un héron sur leur abreuvoir à oiseaux !

 

Un vieux nid abandonné, du papier, de temps, l’amour des oiseaux… Bravo à Pierre.H de Toulouse pour ces oiseaux colorés

 

Un hibou se cache dans le lierre d’Hélène et François.G

 

A Sarlat, un pic nettoie le prunier mort d’Hélène et François.G

 

Léa.L.F, 13 ans, a une famille d’oiseaux qui est venue s’installer dans son jardin

 

Une grue en vol et une autre qui niche chez Sylvain.B

 

Eric Vigier,Créateur de Plis​, professionnel de l’origami, nous montre quelques éléments de son très beau travail ! Ici c’est un aigle

 

Un joli colibri fait par Alexis.T

 

Anaïs.R a un Merle noir dans son noyer

 

Même en ville, la biodiversité peut être au rendez-vous ! La preuve avec le balcon Strasbourgeois et Refuge LPO de Camille.F

 

Bioparc – Zoo de Doué la Fontaine, Il est à vous cet Aras bleu ? Bravo à Catherine.H pour la réalisation !

 

Un pic sur le tronc du prunier mort de François et Hélène.G

 

Garance.M, 12 ans, a vu un aigle survoler Montpellier

 

Les oiseaux apprécient le balcon d’Isabelle.J.D

 

Des dindons vivent dans le jardin de Jean-Michel.T

 

Un beau couple d’Effraie des clochers réalisé par Tino.B

 

Une Hirondelle rose est passée chez Jean-Michel.T

 

Après vérification, il s’agit bien d’un manchot qui se balade dans les pivoines d’Hélène et François.G

 

Bravo aux petites filles et à la fille de Marie-Geneviève.G pour ce beau spectacle d’oiseaux colorés !

 

Il doit faire frais chez Mathilde.R, un manchot y habite

 

Les oiseaux sont nombreux à la mangeoire de Mercé.P

 

Arriverez-vous à identifier cet oiseau fait par Philippe.L ?

 

Voilà un drôle d’oiseau que l’on n’aimerai pas croiser… Bravo à Moaz pour la réalisation de l’ancêtre des oiseaux

 

Un hibou s’est posé dans le jardin de Nathan.R

 

Philippe.L a observé un couple de pélican, espèce très peu commune en Anjou !

 

Une hirondelle a fait le printemps de Philippe.L

 

Un magnifique coq réveille tous les matins Philippe.L

 

Un kiwi a été observé en Anjou par Philippe.L

 

Deux oiseaux se chamaillent à la mangeoire de Sylvain.B

 

L’envol du Hibou par Philippe.L

 

Un merle picore dans la mangeoire de Sylvain.B

 

Un aigle survol le jardin de Sylvain.B

 

Tino.T, 8 ans, a fait un très beau cygne !

 

La suite est à découvrir par ICI

 

Pourquoi est-il si important de recycler ? Avec l’aide du site internet de Citeo, trouvez les réponses ! Cliquez sur l’image ICI pour en savoir plus.

La revue de presse du concours :

  • L’article de Ouest-France du 15 avril 2020 est à lire par ICI
  • L’édition du soir du 16 avril 2020 de Ouest-France est à découvrir par ICI
  • L’article de l’OBS et du journal La Croix du 16 avril est à découvrir par ICI
  • L’article du 20 avril du Courrier de l’Ouest est à découvrir par ICI
  • L’article du 26 avril du journal leMonde est à découvrir par ICI

 

Bien transmettre ses observations…

 

En ces temps de confinement, vous êtes nombreux à passer du temps à observer tout ce qui bouge dans votre jardin, qui plus est sollicités par de multiples démarches participatives pour inciter à observer … Dont le désormais célèbre : « Confinés mais aux aguets ! ».

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page d’accueil de notre base de données en ligne (www.faune-anjou.org) et consulter les actualités des 18 & 19 mars.

Vous trouverez également une vidéo traitant du sujet < ici >.

Dans l’idée il s’agit de (plusieurs variantes sont possibles) :

· noter tous les oiseaux posés dans votre jardin sur une période de 10 minutes ou,

· noter tous les oiseaux vus ou entendus depuis votre jardin soit durant 5 minutes (se rapporte au programme EPOC) ou 20 minutes, ou bien encore,

· pour ceux qui s’intéressent aux papillons de jour, vous pouvez également contribuer au programme en réalisant un protocole plus ou moins similaire, plus d’infos sur le portail Faune-France < ici >.

Dans tous les cas, pensez bien à choisir dans le champ dédié « Code étude », l’entrée : [ACasa] Confinés mais aux aguets.

Ces programmes sont ouverts à tous, mais attention à l’identification des espèces ! Dans le doute, il vaut mieux s’abstenir de saisir une observation hormis si vous avez fait une photo exploitable. D’autre part, attention aux oiseaux migrateurs ! De nombreuses espèces ne sont pas encore revenues d’Afrique, pour vous aiguiller n’hésitez pas à consulter le tableau des < Premières dates d’observations des migrateurs prénuptiaux >. Si la date de votre observation est plus précoce que les dates classiques d’arrivée, interrogez-vous : Ai-je bien vu cette espèce, ne pourrait-il pas s’agir d’une espèce proche ?

NaturaList

 

D’autre part, nous profitons de cette période, où pour la majorité d’entre nous nous disposons de plus de temps, pour vous inciter à creuser les différentes fonctionnalités de notre base Faune-Anjou et également l’application de saisie sur téléphone NaturaList.

À ce titre, pour tous ceux qui saisissent déjà, pensez bien à déplacer le « petit curseur rouge »… par défaut il localise la position de votre téléphone (via le GPS), il faut donc le déplacer à l’endroit approximatif où se situe l’animal (oiseaux, mammifères, insectes…) que vous observez.

Pour toute question sur le fonctionnement de Faune-Anjou ou NaturaList n’hésitez pas à adresser un mail à : edouard.beslot@lpo.fr

Pour les confirmations d’identification vous pouvez également adresser un mail à edouard.beslot@lpo.fr ou bien soumettre votre photo sur la liste de discussions Obs49 (Yahoo groupe)… Plus d’infos sur Obs49 ici