La LPO Anjou n’est plus en mesure de prendre en charge la faune sauvage en détresse

Cette année les centres de sauvegarde et les relais pour la faune sauvage en détresse ont été débordés.
Afin d’anticiper les besoins matériels pour le futur n’hésitez pas à donner une deuxième vie à des objets qui ne vous servent plus et aider la LPO Anjou à faire face à l’afflux d’animaux en détresse.

Une vielle serviette de bain qui traîne au fond de vos tiroirs, une boite en plastique qui prend la poussière ?

Vous pouvez nous déposer ces fournitures au local de la LPO au 35 rue de la barre à Angers sur nos horaires d’ouverture.

Par avance merci de votre mobilisation !

Posted in Non classé.